Collines Rhodaniennes, appellation d’origine peu connue

par | Déc 7, 2021 | AOPC | 1 commentaire

Après vous avoir emmené dans les Coteaux du Lyonnais en février dernier, partons à la découverte des Collines Rhodaniennes, cette Indication d’Origine Protégée méconnue qui englobe le célèbre vignoble de la vallée du Rhône Nord. 

Focus sur les Collines Rhodaniennes

Création de l’IGP : 1981

Surface : 310 hectares

Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, cela fait beaucoup d’espace pour que tout le monde y trouve sa place. Les cépages sont aussi diversifiés que les terroirs de l’aire géographique de l’IGP. En blanc, y sont autorisés les Chardonnay, Viognier, Roussanne, Marssane, Jacquère, et Clairette. Puis en rouge, vous pourrez trouver du Gamay, de la Syrah, du Pinot Noir, du Merlot… Il faut ajouter à ceux là des variétées locales réintégrées au cours des dernières décennies, comme le Mornen noir et le Chouchillon. Ainsi les Collines Rhodaniennes expriment les  influences des grands vignobles alentour.

La situation géographique de l’IGP en fait un large espace de jeu pour les vignerons implantés dans les AOC emblématiques de la région (des Côte-Rôtie aux Saint-Joseph). Les vignes de l’IGP y sont souvent travaillées avec autant d’attention que dans ces grandes appellations voisines.

Une diversité de sols 

Dans cette vaste IGP les granites dominent. Les sols issus de l’altération de roches métamorphiques (leptynites, anatexites et le gneiss) complètent la composition des terroirs. Ces sols ont une forte capacité à contenir la chaleur, ce qui aide à la maturation des baies. Peu de coteaux sont à mentionner mais les vignes sont essentiellement positionnées sur des plateaux de faible altitude. Si le granite plaît au Gamay c’est aussi le cas des autres cépages plus tardif comme la Syrah bien répandue sur les territoires des Collines Rhodaniennes.

Les terroirs granitiques ont une bonne capacité de restitution de la chaleur à la vigne, ce qui en fait un atout pour la maturité des cépages tardifs comme la syrah. Leurs propriétés permettent également une concentration des arômes du gamay, ou encore des cépages blancs de la région.

Les climats autour du Rhône

La météo des millésimes est d’influence semi-continental dans l’ensemble du territoire. On peut distinguer une zone avec une empreinte méditerranéenne, notamment dans les départements de la Drôme et de l’Ardèche. Le nord est davantage continental avec des hivers plutôt rigoureux avec parfois de fortes gelées et des chutes de neige épisodiques. 

A l’ouest, les reliefs du Massif central ont une influence importante. Les températures sont plus fraîches et les étés plus chauds et ensoleillés. Le Mistral froid et sec venant du nord est bien ressenti. Venant du sud souffle également des vents forts amenant les événements climatiques du sud-ouest. Ces flux d’orientation méridienne (nord-sud) sont dus à l’alignement de la vallée du Rhône et aux reliefs à l’ouest (Massif central) et à l’est (Alpes) qui canalisent le vent dans la vallée. A propos des pluies, elles sont régulées par l’effet de Foehn des massifs environnants. 

Les Déplaude, guide d’une IGP

Pierre-André et Anne Déplaude sont les vignerons au domaine Les Déplaude de Tartaras, situé à Tartaras à 30 minutes à l’Ouest de Vienne et au Sud-Ouest de Lyon, à l’extrémité nord de l’IGP. Le domaine était en polyculture-élevage avant sa reprise au début des années 2003. L’histoire du domaine est représentative de celle de l’activité agricole de la région. Avec la baisse du prix du lait, les vignes reprennent de l’engouement et se voient replantées. Aujourd’hui, 7,5 hectares offrent une joyeuse diversité de cépages d’ici et d’ailleurs : Chardonnay, Viognier, Roussanne, Marsanne, Jacquère, Clairette pour les blancs. S’ajoutent les Gamay, Pinot Noir et Syrah pour les rouges. Après ces plantations le domaine est certifié en Bio en 2008 et s’investit en biodynamie dans la foulée, pour être labellisé Biodyvin en 2021.

Carte des cépages du domaine des Déplaude de Tartaras

Les Mornen noir et Chouchillon sont deux authochtones qui viennent ajouter de la diversité à ce beau bouquet. Ces anciens cépages ont vocation à donner une identité propre à l’IGP.

Le Chouchillon est  proche du Viognier et de la Mondeuse blanche, avec l’aromatique du premier l’acidité de la seconde. Ces deux vignes issues de la Vallée du Gier sont reconnues par le cahier des charges de l’appellation grâce au travail de Pierre-André et Anne. Ils  résistent bien à la sécheresse, un atout non-négligeable par les temps qui courent. Leur réintégration dans le vignoble a été permise en 2008 par une revalorisation de la biodiversité par France Agrimer. Le processus d’ajout au catalogue des plants utilisables est un parcours de plusieurs années où la vigne candidate est scrutée sous toutes les coutures, du pied aux raisins pour finir au résultat dans en bouteille. Ces expérimentations concluantes ont été appliquées avec la pépinière Hebinger en Alsace, également sur le coup pour les sélections massales initiées en 2010.

Pierre-André et Anne Déplaude

Contrairement à de nombreux domaines environnants, Les Déplaude de Tartaras offre essentiellement des cuvées estampillées IGP Collines Rhodaniennes. Avec bientôt 8 hectares en production, le domaine est équilibré. Même s’il pourrait vendre plus que ce qu’ils proposent, Anne et Pierre-André ne souhaitent pas produire plus et perdre potentiellement en qualité. Une humilité qui caractérise bien ce domaine qui montre un bon exemple d’un travail de long terme réfléchi qui porte ses fruits.

Retour de dégustation 

Tout compte fait, Pinot Noir 2020

Et bien oui, c’est un pinot noir des Collines Rhodanniennes qui a particulièrement retenu notre attention. Le mentholé persistant en bouche balaye toute appréhension. La fraîcheur du cépage roi de Bourgogne s’exprime dans un joli bouquet de fruits des bois croquants. Le toucher de bouche est suave, délicat et fin pour une plénitude aussi digeste que rafraîchissante. 

Étiquette Tout Compte Fait

A boire aussi : 

La Chanse, Syrah 2019

Plus connue et répandue localement, la finesse de cette cuvée place le domaine au niveau de ces voisins qui œuvrent dans les grandes appellations toutes proches. La texture est duveteuse, élégante, presque aérienne. Le toucher de bouche est accompagné d’un fruit gourmand et d’épices soulignant une belle finale allongée.

Où les trouver à Paris ? 

Mi-Fugue Mi-Raisin, Paris 14ème

Le vin au vert, Paris 9ème

Prix caviste : aux alentours des 20 €

Rédacteur : Valentin Mery

Vous aimez ?

1 Commentaire

  1. Alain MALARD

    Bonjour,

    Dans cette IGP un nouveau petit domaine est né il y a 3 ans maintenant, le domaine des Bardes dirigé par Emmanuel Tracol à Eclassan à une altitude de 450 à 500m qui donne aux vins une grande fraicheur… Une conduite en Bio ou l’agroécologie frôle souvent la Permaculture, des vins natures et sans sulfites ajoutés.
    Les cépages, Viognier, Roussanne, Syrah, Gamay et surtout la Dureza un cépage originaire du lieu et qui avec la Mondeuse blanche ont enfanté de la Syrah.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy