Château Saint-André en Costières de Nîmes

par | Jan 11, 2018 | Portraits | 1 commentaire

« Les Costières de Nîmes » est une Appellation rattachée officiellement au vignoble de la Vallée du Rhône mais dans l’esprit des consommateurs locaux et même du grand public, on pense que l’AOC est une appellation du Languedoc. Il est vrai que c’est difficile de trancher… Dans certains articles, on met l’AOC dans le Languedoc et dans d’autres dans les Côtes du Rhône. Dans tous les cas, pour moi, les vignerons de l’aire d’appellation produisent des vins de l’AOC Costières avec un style vallée du Rhône, et des IGP Pays d’oc par exemple au style Languedoc. De quoi laisser planer le doute. Haha essayez de comprendre !

 

CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ

 

Saint-André Domaine

L’entrée du domaine

 

Alexandra et Cyril, respectivement 23 et 27 ans, ont tous deux repris le développement commercial de ce beau domaine de la plaine des Costières de Nîmes, à Saint Gilles. Quelle belle vie, encore des jeunes de mon âge qui investissent du temps pour succéder aux parents dans les vignes !

Ce terroir anciennement lit du fleuve Rhône est l’un des lieux les plus chauds de France. Le mistral, parfois insupportable, est le seul ami du vignoble pour amener un peu de fraicheur.

Le Château Saint André est un « beau » domaine dans le Gard. 130 Hectares pour environ 200 000 bouteilles produites. C’est le plus grand domaine avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger. Il produit des vins sur 5 Appellations différentes, du Costières de Nîmes pour la plus réputée jusqu’aux IGP Locaux.

La particularité de ce terroir ce sont les fameux (pour ceux qui connaissent voyons) galets roulets qui étaient autrefois dans le lit du Rhône. Ils prennent la chaleur et la restitue la nuit. De quoi faire murir vite les raisins. Par exemple, cette année (2017), les vendanges ont commencé autour du 10 aout, un record !

L’exploitation produit 40% de rosé, 40% de rouge et le reste de blanc. Le domaine a été repris par les grands parents d’Alexandra et de Cyril dans les années 80. Au fil du temps, l’oncle puis le père ont fait grandir le domaine. D’ailleurs, le père des deux jeunes s’occupe toujours de la vinification.

Petit point sur le type de viticulture, quand même : ultra raisonnée, sans pesticides, pour préserver au maximum la biodiversité. Alors je demande mais sans pesticide on se rapproche du bio ? Oui en effet, le domaine s’en rapproche mais n’a pas forcément envie pour des problématiques de production et de terroir, de passer en bio.

 

La taille d'hiver sous le regard attentionné d'un habitant du coin.

La taille d’hiver sous le regard attentionné d’un habitant du coin.

 

Alors, beau domaine, belle vie, soleil et vin ne pourraient être aussi beaux sans quelques problématiques. Quand même ! Cyril me dit que sur Nîmes, aucuns souci, l’AOC est la plus connue du coin. Mais pour le reste de la France et notamment sur Paris, l’AOC n’est pas encore réputée et distribuée. C’est donc un objectif pour lui et la famille, développer la notoriété de l’AOC à PARIS et ailleurs ! Alors « ni bu ni connu est là pour ça !

 

Rien que pour vos yeux...

Rien que pour vos yeux…

 

Petite Cartagène offert par Cyril et Alexandra. Apéritif du sud de la France aux arômes de fruits secs.

Lien Facebook du domaine : ICI

Lien web de l’AOC : http://www.costieres-nimes.org/