Mon terroir

LE CHAI D’ÉMILIEN – AOC LANGUEDOC GRÈS DE MONTPELLIER

Comme vous le savez, j’adore le sud de la France pour son climat, la mer et le terroir. Mais surtout pour les vins ! Encore mieux quand ils viennent du Languedoc ! J’ai déjà parlé de l’Appellation Languedoc Sommières, Duché d’Uzès, Saint Chinian et je vous propose maintenant une mini-interview d’un domaine situé dans l’Hérault, non loin de Montpellier dans l’aire d’appellation Languedoc Grès de Montpellier

Mais, avant de la lire, voici une bref présentation de l’appellation..

 

AOC LANGUEDOC GRÈS DE MONTPELLIER

 

L’appellation Languedoc Grès de Montpellier est une AOC avec dénomination de terroir (comme Sommières ou Pezenas) située autour de la Capitale Héraultaise. Exactement délimitée à l’ouest par la Vallée de L’Hérault, au nord par l’AOC Pic Saint Loup et à l’est par la rivière Vidourle (que tout le monde connait bien sûr…) ! Le nom Grès vient des galets au sol, typique du terroir de la campagne montpelliéraine.

Pour faire simple, elle ne produit que des vins rouges, assez costauds d’ailleurs ! Elle a été créée en 2003 à la demande des vignerons. En effet, cette appellation est unique en son genre. Climat méditerranéen, chaud l’été, doux l’hiver mais toujours avec une petite brise marine pour rafraîchir et permettre aux baies de raisins d’être mûres comme il faut. Seul cet endroit bénéficie de ces caractéristiques.

Aussi, les vignobles sont en coteaux, d’altitude comprise entre 100 et 200 mètres, ce qui permet une belle exposition tout au long de l’année. 46 communes sont sur l’aire d’appellation et actuellement seulement 200 hectares sont en production (sur 1000 autorisés). Et oui, les vignerons qui produisent du Grès de Montpellier ne font pas que du Grès de Montpellier… Ils peuvent faire des vins en AOC Languedoc, en IGP Pays d’Oc et même selon les terroirs, en IGP Locales ! Que c’est simple le vin !

Le rendement à l’hectare est limité à 45 hectolitres afin d’obtenir des baies concentrées et donc des saveurs et des arômes de qualité. L’élevage est d’au minimum 12 mois !

Pour faire les vins rouges, les cépages principaux autorisés sont Syrah, Grenache, Mourvèdre et le Carignan pour cépage accessoire. Les cépages et le relief doucement vallonné donnent aux vins un style épicé et des arômes bien mûrs.

Aujourd’hui, les vignerons de l’aire d’appellation militent auprès de l’INAO (je vous en ai déjà parlé… C’est l’organisme qui protège et attribue les AOC), pour devenir une AOC à part en entière. Une AOC Grès de Montpellier. Pour finir, environ 80 vignerons produisent des vins sur cette appellation, le Chai d’Émilien en produit une cuvée…

 

 

INTERVIEW LE CHAI D’ÉMILIEN

 

Ophélie & Emilien du chai d'Emilien
Ophélie & Émilien

Ophélie, la femme d’Émilien le vigneron du domaine « le Chai d’Émilien ».

Nbnc : « Cela fait combien de temps que vous avez repris l’exploitation ? »

Ophélie : « L’exploitation appartient à la famille de mon mari, Émilien, depuis longtemps. Il est la 6ème génération et depuis 4 ans nous sortons petit à petit de la coopérative pour faire nos propres cuvées au domaine. Nous avons la chance d’avoir un bon terroir près de Montpellier sur l’AOC Languedoc Grès de Montpellier. Notre domaine est situé à l’est de Montpellier plus précisément à Sussargues, à une vingtaine de minutes en voiture de la capitale Héraultaise. »

Nbnc : « Quels sont les spécificités de votre terroir / domaine ? »

Ophélie : « Le sol ici est spécifique  : composé de galet, il est ensuite argilo-calcaire. Notre vignoble est en en très grande majorité exposé au soleil grâce aux coteaux. Pour répondre au cahier des charges de l’AOC Languedoc Grès de Montpellier, un nombre de pieds à l’hectare est aussi obligatoire (4400 pieds de vignes / hectare pour être plus précis).

Syrah grenache et mourvèdre pour nos cépages principaux. Et ensuite, nous utilisons des cépages accessoires comme le cinsault et le carignan. »

Nbnc : « Combien d’hectares avez-vous à l’heure actuelle ? Combien de bouteilles produites / vendues par an ? »

Ophélie : « Nous possédons 32 hectares et nous en mettons en bouteille environ 8 dans notre propre chai. Ce qui représente environ 25000 bouteilles en 2016.

Nous vinifions en IGP Pays d’Oc, en AOC Languedoc et notre pépite en AOC Languedoc Grès de Montpellier. »

Les vignes du domaine
Les vignes du domaine

Nbnc : « Comment s’annonce 2017 ? »

La véraison dans les vignes du chai d'Emilien
La véraison dans les vignes

Ophélie : « C’est une très belle année en perspective, temps sec et chaud qui permet une belle maturité des raisins. Si le temps continu comme cela, vendange autour du 15 aout. »

Nbnc : « Et avec cela, quelles sont les difficultés du quotidien ? »

Ophélie : « Cette année, nous avons eu pas mal de mildiou / oïdium. C’est même une grosse année mildiou. Nous devons sans cesse faire du traitement naturel au souffre et cuivre pour éviter l’envahissement de notre vignoble. Il suffit qu’il pleuve un peu et ensuite mêlé à la chaleur… c’est parfait pour ces petites maladie. »

Nbnc : « Que préférez-vous dans votre métier ? »

Ophélie : « Je m’occupe de la partie commercialisation. J’étais auparavant responsable marketing et j’ai toujours aimé cela. Mon mari Emilien s’occupe de la vigne, de la taille au quotidien. Il s’occupe aussi de la vinification. Une fois le vin dans notre chai, moi je m’occupe du packaging et de la commercialisation.

 

Je fais beaucoup de soirées du type Jeudis de Nîmes ou Estivales de Montpellier dans les petits villages aux alentours. J’adore faire cela, parler et vendre mon vin aux clients. »

Nbnc : « Quels sont les objectifs à long terme du domaine ? »

Ophélie : « L’objectif est de sortir en totalité de la coopérative et de grandir en faisant nos propres cuvées. Cela demande du temps et des ressources considérables. Vinifier nous-mêmes 32 hectares représenterait 400 000 bouteilles, c’est énorme. »

les testes oenologiques avant la mise en bouteille.
les testes œnologiques avant la mise en bouteille.

Nbnc : « De quelle cuvée êtes-vous le plus fier ? »

Ophélie : « Notre première cuvée était en AOC Grès de Montpellier. C’est de loin ma préférée. Grâce à cette dernière, nous arrivons, depuis 3 ans, 3ème meilleure cuvée (sur 100 domaine qui produisent des Grès de Montpellier) sur l’appellation.

Notre cuvée star (Épopée) est faite à partir de 60% de Syrah, 30% de Grenache et 10% de Mourvèdre. L’élevage est d’un an en fut neuf et moins neuf. »

 

 

Nbnc : « Militez-vous pour que la dénomination Grès de Montpellier passe AOC ? » (C’est-à-dire, qu’il n’y aura plus la mention Languedoc avant le « Grès de Montpellier »).

Ophélie : « Nous attendons tous cela avec impatience… Nous sommes en attente de l’INAO et dans quelques années nous aurons une réponse ! »

Photo du domaine
Photo du domaine

Voici les réseaux sociaux et le site web du domaine :

Le domaine produit 5 cuvées :

  • 2 rouges : 1 AOC Languedoc et 1 AOC Languedoc Grès de Montpellier
  • 2 blancs : 1 IGP Pays d’Oc et 1 Vin de France (vin sans indication et sans appellation car ne rentre pas dans le cahier des charges de l’AOC Languedoc)
  • 1 rosé : 1 AOC Languedoc

Je vais tester ces cuvées et vous mettrez mon test et mon impression sur Instagram 🙂 !

 

Les cuvées du domaine
Les cuvées du domaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *