Blogni vu ni connu

FOLIO 2017 : COSPRONS DANS UN VERRE DE BLANC

Dans les bouteilles du Roussillon, on sent le soleil taper sur la vigne, les abricots et les pêches mûrir dans le vergers d’à coté, les fruits rouges écrasés mijoter en confitures par les grands-mères des villages endormis dans la torpeur d’étés trop chauds… On sent la garrigue, on peut sentir l’iode aussi, le sable de la Salanque ou au contraire, le schiste des sols plus rocailleux de la côte ou des Albères.

La new school de Coume del Mas 

Embrasser les vins catalans, c’est embrasser aussi plus de deux millénaires de traditions, puisque dès l’époque romaine, ce petit bout de terre des tréfonds du Sud de la France accueillait déjà ses premières vinis vinefera ! Aujourd’hui ce terroir reprend des lettres de noblesse notamment grâce à une jeune garde qui a conscience de la typicité de ses sols et de son climat. Collioure est le premier terroir qui me vient à l’esprit.

Des vignes qui plongent dans la Méditerranée

Une image : celle des vignes aménagées en terrasse qui s’étirent entre Collioure et Banyuls. Le vert profond des ceps de grenache, jure avec l’aridité de la roche qui semble, dans une course géologique folle, se jeter dans les bras de la Grande Bleue. L’AOC Collioure est une des plus connues de la région sans doute car ici, la vendange ne peut se faire que manuellement. Être vigneron à Collioure est un sacerdoce. Le climat comme la géologie de ce petit village exige une dévotion physique totale. On vendange sur des pentes abruptes, souvent sous des températures caniculaires, le vent peut y défriser les plus belles bouclettes et le sol y est aussi dur que sec…

 

Vignes entre Collioure et Banyuls

Un petit satori dans mon verre de Folio ! 

Spontanément je vais plutôt vers des rouges profonds et charpentés, mais cette fois ci c’est un blanc qui me laisse sans voix. Un folio du Domaine Coume del Mas 2017 Edition spéciale. Il est droit, minéral, on sentirait presque une touche saline, 90% grenache gris, 10% grenache blanc, son acidité est parfaite, elle me caresse les cotés de la langue pendant de longues minutes. Je le déguste dans une des caves du Domaine de la Rectorie à Banyuls pour fêter la fin des vendanges et l’arrivée du vin nouveau. Je crois que c’est la fille/nièce de Philippe Gard qui me tend le verre et son regard malicieux, semble déjà deviner, qu’il va me faire chavirer. Sur une dorade grillée, ou juste des berberechos, un rouget à la planxa et quelques patates avec une bonne huile d’olive, hum… Sa robe est presque translucide, il est pâle et pourtant complexe… Je sens la poire, les agrumes aussi… Il est long en bouche grâce au grenache blanc mais c’est cet équilibre qui me sidère.

Pourquoi Folio ? J’ai oublié de demander ! Quelle cruche ! Un folio, c’est un feuillet numéroté. Chaque année ils préparent une édition spéciale… Est-ce que chaque cuvée est comme une page d’un livre qui distillerait au fil des ans les secrets du savoir-faire de la famille ? En 2014, il s’agissait d’un assemblage de Grenache gris, blanc et de Vermentino, cette fois ci ils sont à 90% en Grenache gris avec 10% de grenache blanc… La bouteille est à 22 euros… Elle offre le goût du schiste, le soleil de la Méditerranée qui cogne sur les citronniers et l’on pourrait presque sentir la fraicheur de la jeune femme qui nous l’a servi… Une belle manière d’apprécier ces cépages typiques dont l’équilibre frôle la perfection.

Quelques infos sur le Domaine Coume del Mas

Situé à Cosprons dans un hameau perché sur la route de Madeloc entre Collioure et Port Vendre, le domaine Coume del Mas compte 15 hectares avec des parcelles qui culminent à 380 mètres d’altitude pendant que d’autres jouxtent la Méditerranée. Philippe Gard, le fondateur, a commencé avec deux hectares en l’an 2000 … Il cultive du Grenache gris, blanc, noir, du Vermentino et du Mourvedre, son fait d’arme est, entre autres choses, d’avoir réussi à mettre sur la table de Barack Obama et de François Hollande un Banyuls, le Galateo, en 2015 lors d’un repas tenu à l’occasion de la COP 21…Cette année, on murmure qu’il lance deux ou trois hectares en nature… Ses voisins ne traitent plus leurs derniers rangs pour que l’expérience soit probante, affaire à suivre donc !

Infos pratiques : :

Domaine Coume del Mas http://www.coumedelmas.com/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *