Les recettes d’Albane, Agneau aux milles saveurs, pois cassés et Pak Choï

par | Jan 11, 2021 | La recette d'Albane | 0 commentaires

Après les fêtes, je me suis dit qu’il fallait créer une recette « healthy » dans les recettes d’Albane, mais bon, comme janvier c’est aussi le mois du « dry », autant envoyer valser tout de suite les résolutions de la nouvelle année ! Soyons honnête, on a déjà assez de restrictions en ce moment, alors autant se faire plaisir dans l’assiette ! Pour ce troisième accord, j’avais pensé vous proposer un vin rouge, j’avais imaginé ma recette et puis, comme d’habitude en cuisine, au moment de faire ce que j’avais prévu, je suis finalement partie sur autre chose ! Brisons ensemble l’accord classique du vin rouge avec l’agneau pour partir en voyage sur la route des épices… et du vignoble Alsacien !

Agneau aux milles saveurs, pois cassés et Pak Choï

Pour 4 personnes, il vous faudra :

Attention, il faut prévoir environ 4 heures pour une cuisson lente, environ 1 heures pour une cuisson “rapide”

Pour le gigot

1 gigot d’agneau raccourci (2kg) | 3 gousses d’ail | 1 morceau de gingembre

5-6 capsules de cardamome | 2 c.à.s de miel | 4 c.à.s d’huile de sésame

1 c.à.s de sauce d’huître | 1 c.à.s de Piment doux

Poivre vert | sel

Pour l’accompagnement

4 petits Pak Choï | 300 gr de pois cassés

1/2 citron vert | Coriandre fraîche

1 gousse d’ail | Sel

Astuce : Une cuisson basse et longue vous garantira une tendresse remarquable, soyez patients !

Step by Step

Préparation de l’agneau : 

Préchauffez le four à 100°c en chaleur tournante. Coupez finement les gousses d’ail, écrasez les capsules de cardamome et les grains de poivre. Mélangez le tout dans un bol avec l’huile de sésame, la sauce d’huître, le miel, le piment doux et le gros sel.

À l’aide d’un pinceau (ou d’une cuillère, si vous n’en avez pas), étalez une partie du mélange sur le gigot. Mettez-le au four selon la cuisson que vous avez choisie (4 heures pour ma part). Toutes les heures, ajoutez de la sauce sur l’ensemble du gigot.

Préparation de l’accompagnement :

30 minutes avant la fin de cuisson du gigot, faites chauffer les pois cassés dans une casserole. Dans une seconde casserole, faites blanchir les pak choï entiers dans de l’eau bouillante salée. Après 10 minutes, stoppez la cuisson en les plongeant dans un bol d’eau froide. Hachez une gousse d’ail et faites la revenir dans une poêle avec un peu d’huile. Ajoutez ensuite les pak choï pour terminer la cuisson. 

Une fois les cuissons terminées, place à l’assemblage ! Pressez le jus d’un demi citron vert sur les pois cassés et mélangez-les au reste de sauce que vous avez utilisé pour le gigot.

Dressez l’assiette en mettant les pois cassés puis le pak choï. Dans une assiette de service, présentez de belles tranches de gigot.

C’est l’heure de passer à table !

Et avec ça, on boit quoi ?

Alors comme vous vous doutez maintenant, pour cette fois, pas de rouge avec le gigot, enfin pourquoi pas, ça irait sûrement très bien mais j’ai choisi un Pinot Gris Alsacien. Et pas n’importe lequel…

Pinot Gris Roche Calcaire du Domaine Zind-Humbrecht, 2018, Alsace

Caractéristiques : 100% Pinot Gris

Certification : AB, Biodyvin | Prix caviste : 24 €

À l’œil, sa robe est jaune pâle et brillante ! Son nez est marqué par les agrumes et par des notes toastées, voire un peu briochées. Il a encore de belles années de garde devant lui mais est déjà très plaisant.

En bouche, ce pinot gris est délicat de prime abord et surprend par sa vivacité en finale. Sa fraîcheur équilibre parfaitement son léger gras et les épices douces qu’il laisse deviner.

Pourquoi ça fonctionne ?

Le gras du gigot, les milles saveurs de la sauce aux épices et au miel s’accordent volontiers avec les agrumes du Pinot Gris et le toasté de l’élevage ! On recherche un accord sur la légèreté et la fraîcheur, tout en gourmandise.

Si vous préférez un rouge, vous pouvez essayer une Syrah ou un Côtes-du-Roussillon.

Bon appétit et belle dégustation !

Retrouvez les recettes d’Albane du mois précédent, en cliquant ici